La grêle, un danger sous-estimé

Répertoire de la protection contre la grêle

Ces dernières années, le nombre d'orages violents accompagnés de gros grêlons a beaucoup augmenté. Plus d'un tiers des dommages aux bâtiments dus à des événements naturels sont causés par la grêle. Dans presque toutes les régions habitées de Suisse, des grêlons de 2 cm tombent tous les 5 à 10 ans. On voit des grêlons de 3 cm tous les 20 à 50 ans.

La survenance ou non d'un dommage au bâtiment dépend de la taille des grêlons et des matériaux utilisés pour l'enveloppe du bâtiment. Sur les images d'un dommage typique, ((Bildstrecke Hagelschäden)) on peut voir des stores vénitiens extérieurs déformés, des façades éclatées et des coupoles d'éclairage perforées. Souvent, si l'enveloppe du bâtiment est endommagée, de l'eau pénètre à l'intérieur du bâtiment et cause des dommages subséquents.

Les propriétaires d’immeubles peuvent protéger leur bâtiment contre les dommages et éviter bien des inconvénients. L'utilisation de matériaux résistants à la grêle avec une résistance de degré 3 au minimum offre déjà une bonne protection. Une résistance à la grêle de degré 3 signifie qu'un produit de construction de l'enveloppe du bâtiment ne subit aucun dommage s'il tombe des grêlons de 3 cm. La liste des produits de construction testés, qui figure dans le Répertoire suisse de la protection contre la grêle, sert d'outil de prise de décision.

Liens complémentaires

» Explications concernant
» Répertoire de la protection contre la grêle
  • stores à lamelles cabossés
  • stores à lamelles tordus
  • stores à lamelles visuellement détériorés
  • façade éclatée
  • toit de tôle endommagé
  • coupoles d’éclairage perforée
  • coupoles d’éclairage perforée
  • porte de garage perforée
  • couverture de toiture